ARN

/ utopies gravitaires

Action pour toits urbains

Hauteurs urbaines - corps - texte - micro - diffusion sonore -guitare électrique

Est-ce que nous faisons le poids ?

Est-ce que je ressens la gravité de la situation

ou la situation de la gravité ?

Rappelle toi, il n’y a pas de chute sans amour.

 

Sur la surface plane du toit, parmi les verticales que dessinent les cheminées, marche un homme qui dit.

Il dit, au fil de ses dépôts sur les plaques de zinc, une improvisation poétique à la macro-gravité, [son] amour.

Le corps ainsi déplacé, l’immeuble fait office de dispositif, d’installation monumentale à laquelle répond l’arc de cercle de l’entrée du cimetière où se groupe le public. .... Politique de la Chute tient son intention,

entre en-commun et déstabilisation, elle affirme la dimension politique de notre rapport physique au monde, bouscule les valeurs établies et se fait manifeste de (ce)ux qui chutent. Une mise en doute nécessaires de nos postures, à la lettre.  / Marie Juliette Verga / Danzine

(extrait)

/ Parole / in situ / maintenant

/ texte / in situ / maintenant

Durée minimum 25 mn

Espace extérieur jour répéré et exploré

Corps et Voix: Laurent Chanel

Guitare électrique: Cheval Blanc

Festival PUL / Père Lachaise Paris / Juin 2011

extrait vidéo / Père Lachaise