/ utopies gravitaires

Projet EAC

corps - images - gravités - anaglyphes - in-situ

Collège Aristide Briand de Terrenoire / 2019-2020 

avec le soutien de : Amicale Laique Crêt de Roc / Amicale Laique de Terrenoire / Site Le Corbusier-Firminy/ Collège Aristide Briand /  Mairie service des sports / DAAC  académie de Lyon

Photos et ateliers: Laurent Chanel

Professeure d’Arts Plastiques: Vanina Charpenay

Les élèves de 4D  du collège Aristide Briand 


Sur les photos 3D: Alexi, Alicia, Delphine, Ferielle, Johan, Margo, Mégane, Ryad, Samir

/ Ateliers corps - image / in situ / maintenant

Terreprisme s’adresse à des élèves de quatrième en arts plastiques dans une pratique pluridisciplinaire. Terreprisme explore les diffractions entre nos perceptions internes, et celle d'un territoire. Terreprisme déconstruit  la vision stéréoscopique et éveille nos perceptions gravitaires.


Un observatoire du paysage

C’est une exploration et une analyse sensible du territoire de Terrenoire. On y métamorphose la perspective du quartier en  déviant les habitudes perceptives.


L’éducation  gravitaire. 

Il s’agit de connecter volume et poids dans un aller-retour proprioceptif et formel. Des jeux  synesthésiques entre spatialité, temporalité et gravité.


La chromadimension.

Etudier la perception des trois dimensions entre représentations graphiques et physiologie. Jongler avec la vision stéréoscopique en inventant des anaglyphes. Ce procédé de représentation de la 3D qui transporte le codage du relief par la couleur.  


les perceptions sont les portes de notre imaginaire; abstraction et sensation, sont les prismes qui  bâtissent notre vision du monde.  Le projet Terreprisme s’est déroulé tout le long de l’année avec divers ateliers dans des lieux  liés à l’architecture, à la sculpture et aux paysages. L’échange à continué par internet durant le confinement. Au mois de juin, nous avons pu finaliser le projet en procédant à une dizaine de portraits de collégiens. Chaque portrait associe une posture gravitaire spécifique dans un espace singulier du collège.  Dispositif de prise de vues: Double GOPRO sur dispositif orientable avec déclencheur synchronisé. Logiciel pour assembler les deux images en Anaglyphe ( filtre Rouge et filtre Cyan) StereoPhoto Maker. Un objet est ensuite réalisé, il est constitué d’une quinzaine de cartes postales et d’une paire de lunettes 3D. L’ensemble retrace le projet dans ses aspects formels (les photos) et pédagogiques.